Présentation de la commune

Le territoire de BOISSY L'AILLERIE, d'une superficie totale de 563 hectares, se situe au centre du département du Val d'Oise dans la vallée de la Viosne, petite rivière du Vexin.

 

BOISSY L'AILLERIE fait partie du Canton de PONTOISE, de la Communauté de Communes "Val de Viosne" et du Parc Naturel Régional du Vexin Français.

 

Elle se situe à 35 km au Nord-Ouest de Paris et aux portes de la Communauté d'agglomération de Cergy-Pontoise.

 

Les habitants se nomment : Buxériens (nes), la commune est desservie par une gare ferroviaire de la ligne Paris St Lazare - Gisors, et une desserte par car qui assure la liaison Magny-en-Vexin – Cergy-Pontoise.

  

Évolution de la population depuis 1968

 

1968

1975

1982

1990

1999

2008

2013

2019

Population

991

1 091

1 237

1 659

1 668

1 784

1 822

1 844

Densité moyenne (hab/km²)

151,8

167,1

189,4

254,1

255,4

273,2

279

282,4

Sources : Insee, RP1967 à 1999 dénombrements, RP2008 au RP2019 exploitations principales.

   

 

Évolution du nombre de logements par catégorie depuis 1968

     

 

1968

1975

1982

1990

1999

2008

2013

2019

Ensemble

362

424

451

588

643

698

720

774

Résidences principales

286

354

401

526

592

644

671

702

Résidences secondaires et logements occasionnels

63

54

34

32

20

20

15

11

Logements vacants

13

16

16

30

31

33

35

61

Sources : Insee, RP1967 à 1999 dénombrements, RP2008 au RP2019 exploitations principales

 

 

  • Ø      EQUIPEMENTS COMMUNAUX

-          Mairie,

-           Eglise (IVème – XIIème – XIXème siècles) inscrite à l'inventaire des monuments historiques,

-          Presbytère,

-          Médiathèque,

-          Foyer polyvalent,

-          Ecole primaire de 6 classes (plus une salle informatique et bibliothèque dont la construction à été terminée en juillet 2010),

-          Ecole maternelle de 3 classes,

-          Un terrain de football avec vestiaires,

-          Un terrain de basket et de volley,

-          Deux courts de tennis en plein air et un court couvert avec espace de détente,

-          Un bâtiment multi-activités culturelles et de loisirs, 

-      Un lavoir, 

-      Un cimetière.

 

  • Ø      BATIMENTS REMARQUABLES :

  

-          Eglise Sainte André (IVème – XIIème – XIXème siècles) inscrite à l'inventaire des monuments historiques,

-          Le manoir de Réal et sa tour (inscrite à l'inventaire des monuments historiques),

-          Le grand moulin (XIème – XIXème siècle) et petit moulin (XVIIIème siècle) transformés depuis les années 1970 en habitations,

-          Le lavoir (XVIIIème – XXème sièc

 

 Ø      ACTIVITES ECONOMIQUES :

 

-          Exploitations agricoles et arboricoles,

-          Deux zones d'activités, ZI du Coudrier et ZI des Quatre Vents recouvrent 18,5 hectares et accueillent environ                         70 entreprises petites et moyennes diversifiées,

-     Plusieurs activités commerciales et artisanales au sein du village :

Boulangerie, quatre restaurants, café/tabac, sociétés de service, ateliers d’art, garage, pharmacie, cabinet dentaire et cabinet médical (médecins, infirmières ostéopathes et psychologues.). 

                     

 

 

Le territoire de la commune s'étend du Nord au Sud sur une longueur de 4,2 km.

Il présente un relief marqué, constitué de 3 entités topographiques distinctes :

- la vallée de la Viosne au Sud orientée selon un axe Nord-Ouest/Sud-Est.

- les coteaux boisés qui la surplombent,

- le plateau agricole qui s'étend à perte de vue au Nord et au Sud de la vallée.

 

L'altitude varie de la cote 94 m NGF au point culminant de la commune situé sur le plateau de Cormeilles au Nord, à la cote 40 m en fond de vallée.

Les coteaux qui longent la vallée présentent une dénivelation d'environ 40 m avec des pentes de 10 à 15 %.

Le Bourg s'est développé de part et d'autre de la rivière, en fond de vallée sur sa partie Sud et à mi-hauteur du coteau sur sa partie Nord.

 

Le site est dominé au Nord par la butte d'Epiais-Rhus (172 m NGF) à environ 2 km, la butte de

Cormeilles-en-Vexin (167 m NGF) et de l'Hautil (192 M NGF).

 

La situation géographique est caractérisée par :

 

- la diversité et la qualité de son site naturel, composé de trois entités géographiques distinctes : la vallée de la Viosne, les coteaux et le plateau agricole,

Le fond de la vallée est occupé par une mosaïque de prairies humides, de marais, de friches, de peupleraies formant un paysage remarquable, et abritant une faune et une flore adaptées au milieu marécageux repéré en Zone d'Intérêt Ecologique, Faunistique et Floristique.

Les coteaux agrémentés de jardins forment un amphithéâtre naturel au-dessus duquel s'est développé le village qui offre des vues remarquables sur les paysages proches et lointains.

Au Nord les champs de culture s'ouvrent à perte de vue sur le grand paysage du plateau du Vexin.

 

- l'existence de risques naturels liés au ruissellement des eaux de pluie et à la vulnérabilité des zones humides qui nécessitent des mesures de protection d'inconstructibilité sur les secteurs concernés.